Leçon de Hygge en 6 points

Depuis quelques mois, il a envahi les medias et les comptes Instagram. Vous êtes nombreux à nous demander régulièrement ce qu’il faut mettre derrière ce concept, encore méconnu en France il y a quelques mois : le hygge – à prononcer « Hou-ga ».

Le hygge est une philosophie de vie

Le hygge c’est un peu la Dolce vita à la danoise… Le constat est simple ; les Danois caracolent en tête du World happiness report depuis plusieurs années, en dépit d’un hiver très froid et d’un taux d’ensoleillement moindre. Quel est leur secret ? Le hygge pardi !

Selon Meik Wiking, auteur du Livre du Hygge et président de l’Institut de recherche sur le bonheur de Copenhague, ce mot « dérive d’un terme norvégien qui signifie “bien-être” ». Ce concept est associé au confort d’un intérieur douillet avec un éclairage chaleureux et aux sentiments de partage, de convivialité et d’authenticité.

Le hygge est un art de vivre

Le hygge s’inspire du mode de vie des Danois qui passent beaucoup de temps en intérieur l’hiver. Pour « survivre » à l’hiver danois, ils ont développé une stratégie axée sur le coconning et la simplicité : matières douillettes, éclairages chaleureux, feu de cheminée et moments de partage en famille ou entre amis autour d’un bon dîner, d’un goûter ou d’une tasse de thé.

Le hygge se partage

Un moment hygge, c’est aussi avoir une certaine ouverture d’esprit à l’autre en général. Profiter d’un dîner partagé et éclairé à la bougie en ayant des discussions calmes et chaleureuses (le contraire du dîner de famille qui finit en éclatante polémique), lire un bon livre, être installés dans le confort d’un canapé à plusieurs quand chacun vaque à ses occupations, passer du temps précieux à jouer avec ses enfants – tout ça sans avoir le portable à la main bien sûr.

Alors, êtes-vous prêt à adopter la recette du bonheur à la danoise ?