Ce que la France doit aux francs-maçons... et ce qu'elle ne leur doit pas

Date de parution : 04-10-12 | ISBN :  9782754032216 | 304 pages

La 1re étude de fond sur l’influence réelle de la franc-maçonnerie

C’est à partir du XVIIIe siècle – à la faveur du progrès des idées des Lumières – que la franc-maçonnerie s’implante aussi profondément que durablement dans la société française. Au point que ses adversaires les plus enragés, monarchistes catholiques et antirépublicains en tête, ont tôt fait de voir en elle un groupe de conspirateurs occulte – on dirait aujourd’hui un « lobby » – et de dénoncer son influence néfaste : le fameux « complot maçonnique ».

Si la légende noire de la franc-maçonnerie fait la part belle au fantasme, il n’en demeure pas moins exact que la franc-maçonnerie a parfois joué un rôle non négligeable dans la conduite des affaires de la nation, et que certains de ses membres illustres ont façonné l’édifice politique et social de l’État moderne. Savez-vous par exemple que la Marseillaise est l’œuvre d’un franc-maçon, ou que les frères furent aux avant-postes de la bataille pour la laïcité ?

Pour la première fois, un livre inventorie ce que notre pays doit – et, pour faire bonne mesure, ce qu’il ne doit pas – aux « frères trois-points » : des avancées incontestables, telles la liberté d’association ou l’abolition de l’esclavage, mais aussi des entreprises plus discutables, comme la colonisation, ou plus inattendues, comme… la crémation ! Vous y apprendrez beaucoup de choses passionnantes non seulement sur la franc-maçonnerie elle-même, mais plus généralement sur l’histoire de France et les dessous de notre République.

ISBN :  9782754032216 Date de parution : 04-10-12
304 pages
C’est à partir du XVIIIe siècle – à la faveur du progrès des idées des Lumières – que la franc-maçonnerie s’implante aussi profondément que durablement dans la société française. Au point que ses adversaires les plus enragés, monarchistes catholiques et antirépublicains en tête, ont tôt fait de voir en elle un groupe de conspirateurs occulte – on dirait aujourd’hui un « lobby » – et de dénoncer son influence néfaste : le fameux « complot maçonnique ». Si la légende noire de la franc-maçonnerie fait la part belle au fantasme, il n’en demeure pas moins exact que la franc-maçonnerie a parfois joué un rôle non négligeable dans la conduite des affaires de la nation, et que certains de ses membres illustres ont façonné l’édifice politique et social de l’État moderne. Savez-vous par exemple que la Marseillaise est l’œuvre d’un franc-maçon, ou que les frères furent aux avant-postes de la bataille pour la laïcité ? Pour la première fois, un livre inventorie ce que notre pays doit – et, pour faire bonne mesure, ce qu’il ne doit pas – aux « frères trois-points » : des avancées incontestables, telles la liberté d’association ou l’abolition de l’esclavage, mais aussi des entreprises plus discutables, comme la colonisation, ou plus inattendues, comme… la crémation ! Vous y apprendrez beaucoup de choses passionnantes non seulement sur la franc-maçonnerie elle-même, mais plus généralement sur l’histoire de France et les dessous de notre République.